DISCOURS SUR LE BONHEUR (1746-1748) Madame du Chatêlet (1706-1749)

1733 Début d’une amitié durable avec Voltaire, ils habiteront ensemble à Cirey.

1739 Madame du Chatêlet écrit Institutions de physique.

1749 Madame du Chatêlet accomplit la traduction et le commentaire de Principia Mathematica  de Newton.            

            Madame du Chatêlet fut non seulement une remarquable physicienne et une des femmes les plus brillantes de son temps mais aussi un écrivain qui rédigea le Discours sur le bonheur  à l’usage des âmes élevées. En voilà quelques extraits, et les commentaires que les élèves de français de 2º BAC ont rédigé à partir de deux textes:   

            Il faut commencer par se bien dire à soi-même et par se bien convaincre que nous n’avons rien à faire dans ce monde qu’à nous y procurer des sensations et des sentiments agréables. Les moralistes qui disent aux hommes: reprimez vos passions, et maîtrisez vos désirs, si vous voulez être heureux, ne connaissent pas le chemin du bonheur. On n’est heureux que par des goûts et des passions satisfaites; je dis des gouts, parce qu’on n’est pas toujours assez heureux pour avoir des passions, et qu’au défaut des passions, il faut bien se contenter des gouts. Ce serait donc des passions qu’il faudrait demander à Dieu, si on osait lui demander quelque chose…

            …Or moins notre bonheur depend des autres et plus nous est aisé d’ètre heureux. Ne craignons de faire trop de retranchement sur cela, il en dépendra toujours assez. Par cette raison d’indépendance, l’amour de l’étude est de toutes les passions celle qui contribue le plus à notre bonheur…

            Il est certain que l’amour de l’étude est bien moins nécessaire au bonheur des hommes qu’à celui des femmes. Les hommes ont une infinité de ressources pour être heureux, qui manquent entièrement aux femmes. Ils ont bien d’autres moyens d’arriver à la glore…mais les femmes sont exclues, par leur état, espèce de glore, et quand par hazard, il s’en trouve quelqu’un qui est née avec une âme assez élevée, il ne lui reste que l’étude pour la consoler de toutes les exclusions et de toutes les dependences auxquelles elle se trouve condamnée par état.

 

            Quand on lit le texte de Madame du Chatêlet, c’est évident qu’on n’est pas devant une femme commune de son temps. Dans une époque où les femmes n’avaient pas de l’éducation et elles étaient attachées à beaucoup de restrictions, une femme qui vit comme Madame du Chatêlet est très remarquable.

            Mais en dépit de toutes ses qualities, elle ne jamais put être qu’une dame riche. Peut être que pour faire quelque chose de plus que de se sentir  frustrée elle fit ce qu’elle conseille dans le texte: être indépendante, maître de soi et de sa vie. L’indépendanceest ce qui la fit vivre heureuse et satisfaite d’elle même. Avec l’étude elle dévéloppa ce que personne ne pouvait lui enlever: l’esprit.

            Alma Martín Juan  2º BAC A

            Cet extrait du Discours sur le bonheur dit que moins notre bonheur dépend des autres nous serons plus heureux, et toutes nos passions contribuen à notre bonheur.

            Les homes ont beaucoup de choses pour être heureux mais les femmes non. C’est parce quand l’auteur de ce texte l’écrivait, elle vivait dans une société où la femme devait être chez elle toujours, surtout les femmes qui n’avaient pas d’argent, quoique elles doivent travailler.

            Elle parle assez de la gloire, comment nous pouvons aimer la gloire? Le texte dit que nous pouvons l’aimer grâce à l’étude. Nous le pouvons? Les hommes seulement, parce que “les femmes sont exclues de toute espèce de gloire”, la femme a été considérée inférieur, et quelques hommes actuellement croient que les femmes doivent être dans la maison avec les enfants.

            Avant les femmes n’avaient pas de droits, elles n’avaient pas de la vie sociale, elles n’avaient pas d’amants, elles n’avaient pas de rêves, ou plutôt la société ne les laisse pas avoir rêves.

            Beaucoup de femmes dans cette époque avaient une âme élevée, elles voulaient savoir beaucoup de choses mais sa société et les hommes, ne leur permettaient pas cela. Les homes ont utilise l’étude pour consoler les femmes de toutes ses exclusions et interdits.

            Une âme élevée, ce sont des personnes qui ont un bon coeur, sont intelligentes et purs d’âme.

            Maintenant il y a peu de gens qui aient une âme élevée parce qu’aujourd’hui beaucoup de gens pensent seulement à eux-mêmes.

            María Hervás 2º BAC B